Lorsque notre cœur souffre

L’émotion qui nous submerge
est comme une vague un jour de tempête
qui nous emporterait dans son sillage,
notre corps balloté par son passage,
livré au gré des éléments et leurs quêtes.

Comment retrouver la berge,
faire taire les ressentiments qui nous guettent,
la colère, la haine pour cordage,
laissant notre âme en danger de pillage,
nous rendant aveugle à notre propre bien-être.

Chercher Toujours à faire autrement,
que de vouloir chercher à se venger
et risquer d’être alors condamné
à devenir comme notre agresseur,
ainsi à jamais contaminé
à se voir un jour lui ressembler
et jour après jour regretter
d’avoir voulu un tel trophée
car le ressenti n’est que haine au cœur.
Tristes pensées, triste destin
Pour qui a choisi cette fin.

Certaines histoires de sang
nous semblent sans commencement, ni fin,
d’une inlassable tristesse, d’un lien
de choix subis par des générations,
provoquant set et match en JE
trouvant toujours les partenaires du JEU
qu’il convient pour un malheureux
destin que l’on écrit à deux.
Histoires en miroir, en interactions
encore autant mal digérées
ne faisant que se répéter.